Crissier 2018 - 2021

BIENVENUE

À NOS NOUVEAUX HABITANTS

01

PRÉSENTATION DE CRISSIER

UN PEU D’HISTOIRE

02

CRISSIER ET SON CHÂTEAU

TABLEAU CHRONOLOGIQUE

03

CRISSIER OFFICIEL

LES AUTORITÉS COMMUNALES / LA MUNICIPALITÉ

04

CRISSIER OFFICIEL

ADMINISTRATION COMMUNALE

05

VIVRE À CRISSIER

S’ÉTABLIR À CRISSIER

06

VIVRE À CRISSIER

PETITE ENFANCE ET JEUNESSE

07

VIVRE À CRISSIER

ÉCOLES

08

VIVRE À CRISSIER

POLICE, SECOURS ET SÉCURITÉ

09

VIVRE À CRISSIER

CITÉ DE L’ÉNERGIE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

10

VIVRE À CRISSIER

ÉNERGIE ET RÉSEAUX

11

VIVRE À CRISSIER

BIEN GÉRER VOS DÉCHETS

12

VIVRE À CRISSIER

MOBILITÉ

13

VIVRE À CRISSIER

SANTÉ

14

VIVRE À CRISSIER

SOCIAL

15

VIVRE À CRISSIER

ÉGLISES ET COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES

16

VIVRE À CRISSIER

INHUMATIONS

17

VIVRE À CRISSIER

CULTURE ET SPORT

18

VIVRE À CRISSIER

SOCIÉTÉS LOCALES

19

VIVRE À CRISSIER

GASTRONOMIE

20

CRISSIER RÉGION

CRISSIER DANS L’OUEST LAUSANNOIS

21

CRISSIER RÉGION

L’AGGLOMÉRATION LAUSANNE – MORGES

22

RÉPERTOIRE

LES ANNONCEURS QUI SOUTIENNENT CETTE BROCHURE

23

Crissier 2018-2021

CRISSIER DANS L’OUEST LAUSANNOIS

 

En 2015, avec une population de 8000 habitants et une surface de 550 hectares, Crissier représente environ 11% de la population du district et 20% de son territoire. C’est donc une centralité marquante du district de l’Ouest lausannois créé en 2007. Les coopérations entre deux ou plusieurs communes y existent depuis longtemps, par exemple en matière de protection civile, de collecteurs d’eaux usées, de défense contre les incendies ou encore de gestion des déchets.

 

Deux organismes réunissent l’ensemble des huit communes du district, soit le Schéma directeur de l’Ouest lausannois (SDOL) et la Police de l’Ouest lausannois (POL). 
A l’échelle du district, la mission déléguée par les communes à ces deux organismes intercommunaux est respectivement:

  • pour le SDOL, de promouvoir une vision commune de l’aménagement du territoire et de la mobilité,
  • pour la POL, d’organiser et d’assurer la sécurité publique.


Cet esprit de concertation entre autorités communales ainsi que la taille relativement importante de plusieurs communes peuvent expliquer, entre autres motifs, l’absence de projets de fusion dans le district.